PARTICULIERS   Foire Aux Questions

La bourse des valeurs ou marché financier est un marché où s'échangent et se négocient divers produits financiers, des devises, et même des denrées alimentaires.
Dans une bourse des valeurs les produits les plus connus sont les actions et les obligations.
La bourse est donc à la fois un lieu de financement pour les institutions ayant un besoin de capitaux et un lieu de placement pour les investisseurs / les bailleurs ayant la capacité de financer.

Qui recherche des capitaux ?
- L’Etat et les collectivités locales : ils font appel à l’épargne publique en émettant des titres pour financer leurs dépenses d’investissement et de fonctionnement
- Les entreprises émettent des titres pour financer leur développement (actions ou obligations)

Qui apporte les capitaux ?
- Les ménages, les particuliers : ils recherchent des placements pour rémunérer leurs excédents d’épargne.
- Les investisseurs institutionnels : organismes financiers tels que les fonds de pensions, les caisses de retraite, les compagnies d’assurance et autres ayant une obligation contractuelle de faire fructifier cette épargne afin de pouvoir verser les retraites, les indemnités, etc…

La bourse joue ainsi un rôle primordial dans le financement de l'économie d’un pays : les entreprises, les Etats et les collectivités y trouvent des capitaux complémentaires nécessaires à leur développement.
Quant aux particuliers, le marché financier leur offre des opportunités d’investissements afin de faire fructifier leur épargne en devenant actionnaires ou créanciers d'entreprises cotées, respectivement par l’achat d’actions ou d’obligations.
Il y a donc un profit possible que l’on soit personne morale ou personne physique.

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières, BRVM, a été créée le 18 décembre 1996 au cours de l’Assemblée Générale Constitutive de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine,  UEMOA. Elle a démarré ses activités le 16 septembre 1998 avec un capital constitué par des acteurs économiques régionaux de l’Afrique de l’Ouest.

C’est une bourse unique au monde car elle est commune aux 8 Etats membres de l’UEMOA : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Quelles sont les missions de la BRVM ?
Les missions de la BRVM sont :
- La centralisation et le traitement des ordres boursiers transmis par les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI)
- L'organisation du marché financier
- La cotation et la négociation des valeurs mobilières
- La publication des cours et des informations boursières
- La promotion et le développement du marché des valeurs mobilières.

Elle établit ses propres règlements et instructions qui doivent être conformes au Règlement Général de son autorité de tutelle, le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF).

La BRVM est une Société Anonyme. Les Etats membres de l’UEMOA participent à hauteur de 12% du capital de la BRVM. Les autres parts sont reparties entre les SGI, les chambres de commerce et d’industrie, les institutions régionales, des personnes physiques et morales.
Le siège de la BRVM est situé à Abidjan (Côte d'Ivoire). La BRVM dispose également d’une Antenne Nationale de Bourse (ANB) dans chaque état membre de l’UEMOA.

Quels sont les objectifs de la BRVM ?
- Mobiliser l’épargne intérieure,
- Drainer cette épargne vers les secteurs à fort potentiel de rentabilité,
- Consolider cette épargne en l’attribuant aux entreprises et Etats afin de répondre à leurs besoins de financement.

Quels sont les autres intervenants sur le marché ?
Ils sont tous habilités par le Conseil Régional (CREPMF). 

Les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation.
Les SGI sont les principaux animateurs du marché. Elles bénéficient de l’exclusivité de la négociation des valeurs mobilières cotées sur la BRVM et assurent en grande partie la conservation des titres, pour le compte de leurs clients.
Elles sont constituées en sociétés anonymes ayant le statut d’établissement financier.
Pour investir sur la BRVM, les investisseurs quels qu’ils soient, personnes physiques ou morales, ont l’obligation de s’adresser à une SGI seules habilitées à effectuer des transactions sur le marché financier.

Les Sociétés de Gestion de Patrimoine
Les SGP sont des personnes morales qui, par le biais de placements et de négociations en bourse effectués par les SGI, interviennent de manière discrétionnaire dans la gestion des titres qui leur sont confiés sur la base d’un mandat de gestion établi avec leurs clients. Ces sociétés ne doivent pas détenir les titres et/ou les fonds de leurs clients.

Les Conservateurs
Ils sont représentés par certaines banques de l’UEMOA habilitées à exercer les activités de teneurs de compte et de compensateurs pour le compte des clients.

Les OPCVM
Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) sont des fonds d’investissement qui permettent à tout épargnant de confier la gestion de ses capitaux à un professionnel qui se charge de les investir sur un ou plusieurs marchés financiers déterminés. Il s’agit d’instruments financiers mis au point par des sociétés agréées afin de gérer l’épargne publique selon une orientation définie à l’avance. Ce sont en quelque sorte des portefeuilles collectifs gérés par des professionnels. Il en existe plusieurs formes comme les Sociétés d’investissement à Capital Variable (SICAV) et les Fonds Communs de Placement (FCP). 

Les autres intervenants sur le  marché, les Apporteurs d'Affaires, Démarcheurs et Conseils en Investissements Boursiers, sont des intermédiaires commerciaux. Ils se doivent également d’être agréés par le CREPMF.

Les transactions à la BRVM portent sur deux catégories de titres, les actions et les obligations.
La BRVM est entièrement électronique. Depuis septembre 2013, la cotation centralisée des titres est réalisée en continu.
Les séances de cotations à la BRVM, c’est-à-dire de négociations des cours entre les différentes SGI se déroulent quotidiennement de 9h à 15h15mn.

Les entreprises cotées
43 entreprises sont cotées sur la BRVM. Elles sont réparties entre 7 secteurs d’activité. 33 sociétés cotées sont des entreprises ivoiriennes.
La société ayant la plus grande capitalisation boursière est SONATEL Sénégal.
Voir ici la liste des entreprises cotées.

Les indices
La BRVM publie deux indices boursiers principaux :
- Le BRVM Composite : représenté par l’ensemble des actions ordinaires cotées.
- Le BRVM 10 : composé des 10 titres les plus actifs du marché. La composition du BRVM 10 est révisée tous les trimestres.
La base de chacun des deux indices a été établie à 100 points lors du démarrage des activités de la BRVM le 16 Septembre 1998. Ils valent aujourd’hui respectivement plus de 200 et 250 points.

La BRVM en quelques chiffres
- 43 sociétés cotées
- 8 pays
- 7 100 milliards de capitalisation boursière actions
- 2556 milliards de capitalisation boursière obligations
- Bourse la plus performante au monde en 2015 : l’indice composite a progressé de +17.7% en F CFA comparé à 2014
- 15% du PIB de l’UEMOA

Actions.
Une action représente une fraction du capital d’une entreprise. Si vous détenez une action, vous êtes propriétaire d’une petite partie de la société. Ceci vous donne droit à recevoir des dividendes, si la société en distribue, qui représentent votre part de bénéfices, et à voter lors des assemblées générales d’actionnaires.
Les entreprises introduisent leurs actions en bourse pour y lever des fonds destinés à leur développement. Investir en actions, c’est donc donner aux acteurs économiques les moyens de financer leur croissance et en profiter.

Action de fond de portefeuille
Ce sont les actions d’un ensemble de valeurs cotées dont les variations sont considérées à moyen ou à long terme comme stables avec des valorisations qui progressent régulièrement.
Dans la plupart des cas, ces valeurs de fonds de portefeuille appartiennent à un indice de référence (exemple : le BRVM 10) et enregistrent une croissance régulière depuis de nombreuses années.

Action en circulation
On appelle actions en circulation les actions émises par une entreprise et détenues par un investisseur (autre que l'entreprise émettrice).
Sous certaines conditions juridiques, une entreprise peut racheter ses propres actions. Dans ce cas, ces actions cessent d'être en circulation, on parle d'actions en réserve

Action spéculative
On appelle action spéculative toute action en circulation qui fait l’objet de vente et d’achat sur la bourse en vue d'obtenir une plus-value.

BRVM
La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (ou BRVM) est une institution financière spécialisée créée le 18 décembre 1996 conformément à une décision du conseil de ministres de l'UEMOA prise en décembre 1993. C'est une société anonyme dotée d'une mission de service public communautaire.
Cette bourse est commune à 8 pays de l'Afrique de l'Ouest : Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Côted'Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
La BRVM est basée à Abidjan en Côte d'Ivoire et dispose d'antennes nationales de bourse (ANB) dans chacun des pays concernés. Chaque ANB est reliée au siège par un relais satellitaire qui assure l'acheminement des ordres et des informations à tous les investisseurs de la Bourse de façon équitable.

BRVM 10
Indice phare de la BRVM, le BRVM 10 regroupe les 10 valeurs les plus actives de la cote. 

BRVM Composite
L’indice BRVM COMPOSITE décrit l'évolution de toutes les actions du marché.

Capitalisation
La capitalisation est un mode de placement financier qui consiste à réinvestir en plus du capital initial, les dividendes, coupons, et plus-values générés par les actions, les obligations en portefeuille sur une période donnée.
Les gains de la période suivante sont ensuite calculés sur ce nouveau capital et ainsi de suite jusqu'à la fin du placement.

Compte Titres
Le Compte Titres est l’outil fondamental pour accéder à la bourse. Il permet d’investir rapidement et simplement sur des produits financiers.
Le Compte Titres permet de réaliser des opérations d’achats et de ventes sur les valeurs mobilières telles que les actions et les obligations sur le marché de la BRVM.

Cotation
Dans le monde de la bourse, la cotation désigne l'opération par laquelle un titre financier (action, obligation) entre sur le marché boursier.
Elle consiste à attribuer une valeur de marché à un titre émis par une société.
Être coté en bourse permet à la société d'accéder au marché de capitaux pour lever des fonds et financer ainsi son développement.

Coupon
Le coupon correspond au montant de rémunération (intérêts) versé à intervalles réguliers aux porteurs d'obligations.
Le versement des coupons peut être plus ou moins espacé dans le temps et les intérêts ne sont parfois versés qu'au moment du remboursement de l'emprunt après avoir été capitalisés ((emprunts à coupon zéro).

Dividende
Le dividende est la rémunération annuelle versée aux actionnaires d'une société en contrepartie de leur investissement au capital de l'entreprise.
Dit autrement, le dividende correspond à l’argent que les détenteurs d’actions reçoivent de la société chaque année.

Droit de garde
La gestion d'un compte titres entraîne des frais de tenue de compte (droits de garde) prélevés par votre intermédiaire boursier.
Ces droits de garde varient d'un établissement à l'autre et dépendent de la taille et de la composition de votre portefeuille.

Gestion sous mandat
La gestion sous mandat consiste à confier la gestion de son capital à des experts, disposant des outils et du savoir-faire indispensables pour prendre à temps les meilleures décisions d’achat et de vente, au mieux des intérêts de l'investisseur.

Epargne dynamique
Une épargne dynamique est une épargne qui bien gérée, permet de maximiser les gains de l’investisseur.
Par opposition aux produits d’épargne classique, les produits d’épargne dynamique permettent d’investir dans des titres qui ne garantissent pas de rentabilité prédéterminée mais qui offrent un potentiel de performance très intéressant et plus élevé : leurs cours varient et en plus des intérêts, coupons et dividendes qu’ils rapportent, ils permettent de faire des plus-values.

Indice boursier
Un indice boursier est un indicateur qui mesure l’évolution globale d’un marché ou d’un secteur.
Cela permet d’avoir une idée générale de la tendance des cours d'une sélection d'actions ou de l’ensemble des actions cotées.

Marché primaire
Le marché primaire est celui sur lequel les nouveaux titres financiers sont émis et souscrits par des investisseurs.

Marché secondaire
Le marché secondaire est celui sur lequel sont échangés entre investisseurs des titres financiers déjà créés (sur le marché primaire).

Moins-value
La différence négative entre le prix d'achat et le prix de vente d’un titre.

Obligation
Une obligation est un prêt accordé à une entreprise ou un Etat. Son taux est fixé à l'émission ainsi que la date d'échéance à laquelle sera remboursé le capital prêté.
Les intérêts versés sont appelés les coupons. Les intérêts peuvent être versés trimestriellement, semestriellement ou annuellement. 

OPCVM
Un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) est un organisme financier qui collecte l'épargne des agents économiques en émettant des actions ou des parts.
L'épargne ainsi collectée est utilisée pour constituer un portefeuille de valeurs mobilières. La gestion de portefeuille est réalisée par le gérant du fonds.
On distingue deux types d’OPCVM : les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) et les FCP (Fonds Communs de Placement). La différence entre SICAV et FCP est essentiellement juridique : la Sicav est une société anonyme, le FCP est une co-propriété de valeurs mobilières.
Les propriétaires de SICAV sont donc des actionnaires et les acquéreurs de FCP des porteurs de parts.

Plus-values
Une plus-value (ou gain en capital) est la différence positive entre le prix d'achat et le prix de revente d'une valeur mobilière.

Portefeuille boursier
Un portefeuille regroupe l’ensemble des actifs détenus par un investisseur.
Il comprend le plus souvent, des actifs financiers (action, obligation, …) mais peut également être composé d’actifs immobiliers (bien foncier et immobilier…), de matières premières ou d’autres supports d’investissement.

Rotation de portefeuille
Un portefeuille regroupe l’ensemble des actifs (actions, obligations…) détenus par un investisseur.
Pour accroître la valeur du portefeuille le gérant du compte achète et vend des actions pour faire des plus-values.
Le taux de rotation reflète la valeur des transactions par rapport à la valeur du portefeuille.
Un taux de rotation du portefeuille élevé révèle donc que le gérant est très actif et que le portefeuille est régulièrement changé.

SGI
Les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation sont une catégorie d'établissements financiers constitués sous la forme de sociétés anonymes et soustraites à la réglementation bancaire.
Elles ont pour rôle de servir d'intermédiaires entre le marché financier et les investisseurs. C'est auprès des SGI que les investisseurs et épargnants, donnent leurs ordres d’achat et de vente sur la BRVM.
Toutes les SGI qui interviennent sur le marché financier régional doivent être agréées par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF).
Pour obtenir leur agrément, ces sociétés de bourse doivent présenter des garanties suffisantes, notamment en ce qui concerne leur surface financière, la qualité du management et des employés aux postes clés.
Le capital minimum d'une SGI est fixé à 150 millions de Francs CFA. Les fonds propres d'une SGI ne peuvent être inférieurs à ce montant.

SGO
Les Sociétés de Gestion d’OPCVM (SGO) sont une catégorie d'établissements financiers constitués sous la forme de sociétés anonymes et soustraites à la réglementation bancaire.
Leur activité consiste exclusivement à gérer des Fonds Communs de Placement (FCP) et des Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV).
Les SGO intègrent la gestion de portefeuille, la commercialisation des fonds communs de placement ainsi que des fonctions administratives telles que les services juridiques ou la gestion comptable des fonds.
Toutes les SGO qui interviennent sur le marché financier régional doivent être agréées par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF).
Le capital minimum d'une SGO est fixé à 50 millions de Francs CFA. Les fonds propres d'une SGO ne peuvent être inférieurs à ce montant.